Partenaires :






Le Parlement européen soutient les langues régionales en France
[24/05/2012]

Soutien appuyé au Parlement européen pour les langues régionales, après le succès des manifestations du 31 mars, et les engagements pris par le Président de la République François Hollande,

EBLUL-France
ELEN European Language Equality Network
REEL Réseau Européen pour l'Égalité des Langues


Les délégués d'EBLUL-France, membre du Réseau Européen pour l'Égalité des Langues, et du Collectif du 31 mars, à l'invitation des députés européens de l'Intergroupe « Minorités traditionnelles, communautés nationales et langues » ont exposé ce jeudi 24 mai au Parlement de Strasbourg les revendications portées par les dizaines de milliers de manifestants mobilisés dans une douzaine de villes en France pour une véritable reconnaissance de leurs langues et cultures régionales dans le cadre de la campagne des élections présidentielle et législative.
Sous la présidence des députés Csaba Tabajdi et François Alfonsi, député de Corse, les délégués, Tangi Louarn, Jean-Marie Woehrling, Laurent Gosset, Joan-Jaume Prost pour la Bretagne, l'Alsace-Moselle, l'Occitanie, la Catalogne-Nord, au nom de toutes les langues régionales représentées dans le Collectif, ont rappelé aux députés européens la situation de non-droit des langues régionales en France, l'absence d'une loi pourtant promise par l'ancien gouvernement et son refus de faire ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. David Grosclaude, conseiller régional d'Aquitaine délégué aux langues occitane et basque et président de la Commission langues régionales de l'Association des Régions de France a confirmé l'appui des régions de France à la modification de la Constitution française, à la ratification de la Charte des langues régionales ou minoritaires du Conseil de l'Europe et à l'adoption d'une loi- cadre pour donner aux langues régionales un statut officiel adapté à leurs différentes réalités afin d'assurer leur pérennité et leur développement.
Ayant exprimé leur incompréhension concernant la position de l'État français qui défend la diversité des langues à l'extérieur et la refuse à l'intérieur, les députés européens se sont félicités de l'engagement du Président de la République François Hollande à faire modifier la Constitution française et à ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. Ils souhaitent la ratification rapide de la Charte par la France, soulignant qu'elle ne concerne pas seulement les citoyens français mais qu'elle sera un signal fort attendu par tous les Européens pour une nouvelle politique de soutien à une Europe de la diversité linguistique et culturelle contre les tendances au repli sur les États nationaux.

Promouvoir la diversité linguistique en Europe sur www.eblul-france.eu
EBLUL France / BELMR France Bureau Européen pour les Langues moins Répandues
 Copyright © EBLUL Tous droits réservés
2006 hébergé sur : www.eurominority.eu